Caisson d’insonorisation et pompe à chaleur

Avec un volume sonore pouvant atteindre 50 décibels, les pompes à chaleur sont des systèmes de chauffage très silencieux. Dans des cas particuliers, par exemple lorsque la distance avec le terrain voisin est faible, d’autres mesures peuvent s’avérer nécessaires. Une option judicieuse dans de tels cas : La combinaison d’un caisson d’insonorisation et d’une pompe à chaleur.

Volume sonore d’une pompe à chaleur air-eau

Les pompes à chaleur air-eau sont actuellement le système de chauffage le plus populaire dans les nouvelles constructions énergétiquement efficaces. En cas d’installation à l’extérieur, le chauffage atteint – selon le modèle et la puissance – des valeurs sonores comprises entre 30 dB(A) en mode nuit et 64 dB(A) à pleine charge. La valeur moyenne est d’environ 50 dB(A). (dB : décibels = volume, A : fréquence A = hauteur du son). Une pompe à chaleur air-eau se situe ainsi au niveau d’un réfrigérateur courant.

La mesure la plus efficace pour respecter les valeurs limites est d’installer correctement la pompe à chaleur. Tant pour les pompes à chaleur avec unité extérieure que pour les pompes à chaleur monobloc, une distance d’au moins trois mètres par rapport au terrain voisin est une bonne valeur de référence. De plus, il ne doit pas y avoir de vue directe sur les fenêtres.

Caisson d’insonorisation et pompe à chaleur

Il n’est pas toujours possible de respecter des distances suffisantes par rapport au terrain voisin, en particulier dans les zones à forte densité de construction. Dans ce cas, il est donc recommandé de combiner un caisson d’insonorisation et une pompe à chaleur. Avec un tel caisson de protection, vous pouvez réduire de manière significative le volume sonore de votre pompe à chaleur air-eau.

Lire aussi:  Comment aménager un espace extérieur pour créer un nouvel espace ?

Comment fonctionne un caisson d’insonorisation pour les pompes à chaleur ?


Un caisson d’insonorisation réduit le volume sonore de la pompe à chaleur en déviant l’air à l’intérieur. Les bruits transmis par l’air ne parviennent donc plus à l’extérieur que fortement atténués. De plus, le matériau utilisé a un effet isolant. Ainsi, un capot d’insonorisation peut – selon son installation – atteindre une réduction du bruit allant jusqu’à 15 dB(A).

Le fonctionnement de la pompe à chaleur n’est pas entravé par un caisson d’insonorisation. Malgré l’enveloppe, l’air ambiant est aspiré sans restriction. Il ne faut donc pas s’attendre à une baisse de performance d’une pompe à chaleur avec caisson d’insonorisation.

Autres avantages du caisson d’insonorisation

La combinaison d’une pompe à chaleur et d’un caisson d’insonorisation présente d’autres avantages. Outre des émissions sonores réduites, un caisson de protection protège la pompe à chaleur contre d’éventuelles intempéries. Il s’agit par exemple de la grêle, du gel ou d’un fort rayonnement solaire.

En outre, un caisson d’insonorisation peut être ajouté à tout moment à un système de chauffage existant. De nombreux modèles sont flexibles en termes de dimensionnement et conviennent à presque toutes les pompes à chaleur air-eau.

INSTALLATION OPTIMALE DU caisson D’INSONORISATION ET DE LA POMPE À CHALEUR


Avec un support adéquat, vous pouvez tirer encore plus de profit de la combinaison du caisson d’insonorisation et de la pompe à chaleur. Pour ce faire, placez votre appareil sur une surface isolante comme du gazon ou un tapis en mousse, en caoutchouc mousse ou en un matériau similaire. Cela permet de réduire considérablement la réflexion sonore dans cette direction également. Cette possibilité est bien entendu également valable pour les pompes à chaleur air-eau sans capot d’insonorisation.

Lire aussi:  Quel bois choisir pour sa terrasse ?

Niveau sonore autorisé dans les zones résidentielles


Les valeurs indicatives d’immissions dans les zones résidentielles dépendent du type de zone de construction concerné. Mais en général, des valeurs de 50 à 60 dB(A) le jour et de 35 à 45 dB(A) la nuit sont autorisées. Les pompes à chaleur modernes comme la Vaillant aroTHERM plus atteignent déjà de telles valeurs sans mesures supplémentaires (max. 46 dB(A)). De plus, elles sont équipées d’usine d’un mode nuit particulièrement silencieux.

Combien coûte un caisson d’insonorisation ?


Le coût d’un caisson d’insonorisation dépend en premier lieu du fabricant et du matériau d’isolation utilisé. Il existe des modèles d’entrée de gamme pour quelques centaines d’euros, par exemple chez des fabricants comme Viessmann. De tels caisson isolants sont composés d’acier isolé ou d’autres métaux traités.

Les modèles haut de gamme, comme le caisson d’insonorisation SWK de REMKO, utilisent du polypropylène ou d’autres matières plastiques comme matériau d’isolation. Cette variante ainsi que d’autres alternatives comparables peuvent coûter jusqu’à 2.000€ à l’achat. Des informations précises ne peuvent être obtenues que sur demande concrète auprès du revendeur.

La combinaison d’un caisson d’insonorisation et d’une pompe à chaleur est-elle rentable ?

Grâce à leurs nombreux avantages, les pompes à chaleur sont le système de chauffage du futur. Dans les zones d’habitation densément peuplées, un élément doit toutefois faire l’objet d’une attention particulière en cas d’installation extérieure : Le niveau sonore. Ici, les valeurs limites de 35 ou 50 dB(A) doivent toujours être respectées.

De nombreuses pompes à chaleur air-eau, comme la Vaillant aroTHERM, atteignent déjà les valeurs indicatives prescrites. Si ce n’est pas le cas, une combinaison de capot d’insonorisation et de pompe à chaleur peut être la solution. Ceux-ci réduisent le volume sonore d’une pompe à chaleur de jusqu’à 15 dB(A). En même temps, votre système de chauffage est protégé contre les influences extérieures telles que les fortes intempéries.

Lire aussi:  Quelle puissance pour une lampe extérieure ?

En termes de prix, il faut compter 2.000€ ou plus pour un caisson d’insonorisation de haute qualité. Afin d’économiser de tels frais supplémentaires, nous recommandons de tenir compte des indications du fabricant concernant la puissance acoustique dès la planification. Dans ce cas, un caisson d’insonorisation n’est généralement plus nécessaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.